This Site








19th Congress of KKE




Le peuple demande que les nazis soient emprisonnés!

Le 7 octobre 2020, après cinq ans et demi, le procès de l'organisation criminelle fasciste "Aube dorée" s'est achevé, retardé sous la responsabilité des gouvernements de SYRIZA et de la ND.


L'énorme quantité de preuves qui ont émergé lors de l’audience, ne laisse aucun doute sur le fait que l'organisation criminelle néonazie "Aube dorée" est responsable du meurtre du musicien antifasciste Pavlos Fyssas, de l'attaque meurtrière contre les pêcheurs égyptiens, de l'attaque contre des communistes et syndicalistes du PAME, et des dizaines d'autres attaques.


Le tribunal a qualifié l’ "Aube dorée" d'organisation criminelle et a condamné ses dirigeants. Au total, 68 dirigeants néonazis ont été trouvés coupables. Les peines spécifiques devraient être annoncées dans les prochains jours.


Des dizaines de milliers de travailleurs et de jeunes se sont rassemblés devant le tribunal tôt mercredi matin, à l’appel des syndicats, des associations d’élèves et d’étudiants, réclamant la punition exemplaire des criminels nazis. La présence des forces du Front Militant de tous les Travailleurs (PAME) a été particulièrement massive et militante. Des manifestations de masse similaires ont eu lieu dans toutes les grandes villes de Grèce, observant les mesures nécessaires contre la pandémie.


Le SG du CC du KKE, Dimitris Koutsoumpas, a assisté à la manifestation et à l'annonce de la décision de justice dans la salle d'audience, et a fait la déclaration suivante:


Le tribunal, guidé par la vérité et avec une multitude de preuves, a condamné aujourd'hui les meurtriers de l'Aube dorée. Cette condamnation doit s'accompagner de la punition exemplaire des criminels, à savoir l'imposition de peines maximales et bien sûr l'emprisonnement. Le procès aussi a révélé les «tentacules» et les connexions des nazis, qui les rendent encore plus dangereux. Il n’y a aucune place pour une quelconque complaisance. Le plus important est que le peuple s'attaque aux racines de ce mal, en renversant le système qui fait éclore l'œuf du serpent, à savoir du nazisme, du fascisme. C'est pourquoi les paroles du poète sont très opportunes: «Il faut comprendre profondément le fascisme; il ne mourra pas seul, il faut l'écraser ».


Le KKE, qui a été à l'avant-garde de la lutte populaire pour condamner l'organisation nazie et ses crimes, a salué les milliers de manifestants à travers le pays qui ont manifesté avec la demande que "les nazis soient emprisonnés". Il dénonçait, en même temps, la poursuite du gouvernement et de la police pour disperser la manifestation populaire massive à Athènes, sous prétexte des actions d'un petit groupe provocateur. En dépit de ceux qui sont perturbés par le résultat de la décision de justice et de la manifestation de masse, ce plan n’a pas abouti, alors que la manifestation se poursuivait et que des milliers de manifestants défilaient, transmettant un message d’optimisme et de soulagement à travers Athènes. La manifestation s'est terminée devant le parlement, au centre de la capitale grecque, où une minute de silence a été observée en l'honneur des victimes du fascisme.


Les manifestants ont exigé que les peines maximales soient imposées aux criminels nazis et qu'ils soient envoyés en prison, soulignant qu'ils s'opposeront à toute tentative de faire resurgir de perceptions et d'actions empoisonnées fascistes.



KNE 2011